Hajime No Ippo chapitre 1249: Baldichu et moi

© George Morikawa / Kodansha Ltd

AVANT PROPOS

 

Fan de la première heure de Ippo, j’ai décidé de faire des résumés de tous les chapitres de la série, à mon rythme. J’y donnerai aussi mon avis. Il ne s’agit pas d’un bête copié/collé ou d’une traduction du wikipedia anglais sur la série; les résumés et les avis sont bien de moi. Je me sers du Wikipedia anglais afin de récupérer des informations sur les dates de naissance, la timeline… Bonne lecture aux amoureux de Hajime No Ippo.

Résumé du chapitre

 

© George Morikawa / Kodansha Ltd

Kumi se souvient que Mashiba avait jeté sa peluche Baldichu lorsqu’ils étaient enfants, sous le prétexte qu’il n’aimait pas son regard. Il lui indique son emplacement et Kumi la retire de toutes ses forces de terre ; elle la serre dans ses bras et l’embrasse sur la tête. Soudainement, on se situe à l’exact fin du chapitre 1248 : Kumi était simplement perdue dans sa rêverie et a réellement embrassé le crâne d’Ippo.

Sous les yeux sidérés de ses disciples, Kumi se reprend et n’ose rien avouer à Ippo ; elle lance un regard meurtrier à Taihei et Kintarou, afin qu’ils ne disent rien. Cela fonctionne, puisque lorsque Ippo leur demande ce qu’il s’est passé, ils affirment qu’il n’y a rien eu. C’est alors qu’Ippo pêche une daurade, ce qui suscite de l’admiration chez ses élèves

Ippo  les invite à venir manger chez lui ; ils en profitent sur la route pour demander à Ippo ce qu’il a ressenti quelques instants avant la pêche, tout en évitant de parler explicitement du baiser de Kumi.  Mais Ippo avait fait le vide dans son esprit, en se mettant dans la peau de la peluche…

Cette dernière passe devant eux, leur indique que cela ne compte pas en tant que baiser et leur demande de tout oublier ; une aura qui inquiète les deux anciens voyous émane de Kumi et les fait obéir. La mère de Ippo accueille avec plaisir toute la bande, mais demande à Taihei de ne plus maltraiter Teru.

© George Morikawa / Kodansha Ltd

Quelques jours semblent s’être écoulés : Takamura arrive et Ippo, Taihei et Kintarou nettoient la devanture du club Kamogawa. Leurs cheveux ont légèrement poussés et ils ressemblent à des Bonzes. Takamura fait alors une blague débile en constatant que les ombres respectives de Ippo, Taihei et Kintarou forment un pénis… ils fuient et en profitent pour faire leur jogging.

Kimura, Manabu et Itagaki rient de tout cœur devant ce spectacle et sont ravis de voir le club aussi vivant. Kimura demande à Manabu ce qu’il ressent pour Taihei en tant que grand frère. Il indique qu’il ne peut pas s’empêcher d’avoir des inquiétudes, mais que Ippo a conscience des dures réalités de la boxe et qu’en ce sens, il est le mieux placé pour s’en occuper.

Pendant le footing, Kintarou et Taihei demandent si Takamura est toujours aussi effrayant ; Ippo leur explique que c’est surtout le cas avant ses matchs, quand il est au régime et leur conseille de ne pas trop s’en approcher. Ils font finalement une pause sous l’arbre ou Ippo avait attrapé les feuilles et où Taihei admet qu’il avait rusé pour faire croire qu’il avait réussi à les attraper.

Ippo lui dit que ce n’est pas grave, que désormais il doit mettre tout son cœur et toute son âme dans la boxe, Kintarou encourage Taihei et lui dit qu’ils seront félicités pour donner des coups ce qui enthousiasme Taihei. Mais pensant avoir froissé Ippo, ils s’en excusent et lui précisent que ce sera dans un esprit sportif, loin du combat de rue.

Ippo se moque éperdument qu’ils voient la boxe comme une extension du combat de rue et leur dit qu’en effet, la boxe est un milieu de cogneurs. Il en profite pour leur donner une petite leçon : « Ne faire que ce que l’on veut ne vaut pas le plaisir de le faire  ». Itagaki faisant son jogging les aperçoit ; mais il remarque quelqu’un derrière l’arbre… C’est Miyata, qui dit simplement être d’accord avec ce que vient de dire Ippo. Fin du chapitre, la série sera en pause la semaine prochaine !

 

Mon avis et Hypothèses

 

© George Morikawa / Kodansha Ltd

Ce chapitre a l’aura chaleureuse dont disposait déjà le précédent ; il commence par le baiser de Kumi et quelques gags avec Taihei et Kintarou, qui finissent par manger chez Ippo. Il est amusant de constater que dans Hajime No Ippo, les personnages « forts » sont capables de « ressentir » la force chez les autres ; c’est ici illustré chez Taihei et Kintarou qui, sans connaître Mashiba, sentent couler en Kumi le sang d’un véritable monstre.

C’est aussi encore une fois l’occasion de montrer Manabu, visiblement remis de sa sentence en grand frère responsable inquiet pour l’avenir de son cadet. Ce personnage n’a pas toujours des matchs glorieux et il se fait victimiser par Takamura, mais il regagne en profondeur depuis deux chapitres.

Ce qui nous intéresse dans ce chapitre, c’est surtout que Ippo a bien conscience qu’il ne pourra pas changer la nature de Taihei et Kintarou : il ne leur en veut pas de voir dans la boxe un exutoire où ils pourront se battre et susciter l’admiration, tout en leur sous-entendant que ce n’est pas qu’en suivant leurs désirs qu’ils auront plaisir à pratiquer la boxe. Petit détail qui a son importance, même si on ne connaît pas exactement la distance qui sépare l’arbre du club Kamogawa, Kintarou et Taihei suivent sans peine Ippo et ne transpirent même pas ! Ippo proposant une pause, on peut supposer qu’ils ont quand même couru une certaine distance; les deux disciples disposent donc d’une endurance plutôt bonne.

© George Morikawa / Kodansha Ltd

Pour terminer, il faut forcément en parler : MIYATA EST ENFIN LA ! Je pense que depuis la troisième défaite de Ippo dans le chapitre 1202, puis son retrait du monde de la boxe dans le 1208, certains fans comme moi pensaient la fin du manga proche. Mais plusieurs éléments nous ont amené à croire très fort son retour : la déception que sa retraite a suscitée chez plusieurs personnages (Imaï Kyosuke, Limura Mari, Fuji Minoru, Umezawa, Yagi, Kobashi) mais aussi d’autres éléments : Hayami Ryuichi qui continue la boxe malgré ses défaites, la promesse en suspend de reprendre le flambeau faite à Date, le fait que ses scanners cérébraux n’avaient rien d’inquiétant, son sparring avec Kamogawa ou le coach constate qu’il a encore progressé, la naissance du monstre avec la gifle de Taihei  et… Miyata qui ne disait mot jusque-là et dont on espérait qu’il vienne à sa rencontre.

On attendait tous avec impatience qu’une discussion ait lieu entre les deux plus grands rivaux du manga, mais que va-t-il en découler ? Miyata va peut-être évoquer la promesse qu’ils s’étaient faits ? Personnellement je ne le vois pas ainsi : Ippo et Miyata sont désormais des adultes qui ont compris que la boxe ne se limitait pas à leur promesse.

Mais le match catastrophique de Miyata (du 1230 au 1233) montre clairement que le jeune homme est grandement affecté depuis le départ de Ippo : dans le 1232, il dit qu’au fond de lui, il s’accrochait à l’espoir de retrouver son ami sur le ring : il est en effet le seul à ne pas l’avoir affronté en professionnel. Il faut donc espérer qu’il parvienne à raviver la flamme chez Makunouchi…  Affaire à suivre.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s