Hajime No Ippo chapitre 1248: La famille Aoki

© George Morikawa / Kodansha Ltd

AVANT PROPOS

 

Fan de la première heure de Ippo, j’ai décidé de faire des résumés de tous les chapitres de la série, à mon rythme. J’y donnerai aussi mon avis. Il ne s’agit pas d’un bête copié/collé ou d’une traduction du wikipedia anglais sur la série; les résumés et les avis sont bien de moi. Je me sers du Wikipedia anglais afin de récupérer des informations sur les dates de naissance, la timeline… Bonne lecture aux amoureux de Hajime No Ippo.

Résumé du chapitre

 

© George Morikawa / Kodansha Ltd

Au club Kamogawa, tout le monde se souvient d’une émission larmoyante présentant la vie d’une famille composée de 11 membres ; il s’agissait en fait de la famille d’Aoki. On apprend ainsi qu’Aoki était l’aîné et qu’il devait cuisiner pour tout le monde. Yagi, Ippo et Itagaki se remémorent les moments fort de l’émission : l’hospitalisation du père de Manabu, la naissance de Taihei, les difficultés de livraison des repas.

Par pudeur et peur des réactions, Manabu n’avait jamais parlé de cette émission aux autres ; Ippo fait finalement le lien avec le fait que Taihei s’y connaissait un peu en boxe, voulait éviter le club et le connaissait.

Manabu réprimande violemment Taihei, en lui demandant ce qu’il compte faire pour se rattraper. Taihei en a conscience et explique qu’il ne s’est pas inscrit au club pour rien ; il rétorque à Manabu que suite à son départ, personne n’a pris en charge la responsabilité de cuisiner et que de plus, tous ses frères et leurs vivaient difficilement. Manabu explique à nouveau qu’il ne pouvait rien faire concernant la situation familiale. Taihei explique finalement avoir été impliqué contre son gré dans des bagarres censées concernées Manabu, il a dû prendre le relais de force dans ces conflits ; Manabu l’ignorait.

Kimura apaise Taihei en lui expliquant que Manabu ne les a pas laisser tomber : il a en effet payé tous les frais scolaires de ses frères et cœurs ; son talent à l’échoppe de ramen a même permis à l’entreprise de se développer. Taihei s’excuse de s’être finalement fait virer, mais Manabu ne lui en veut pas ; en tant que grand frère, il considère qu’il n’a fait que remplir son devoir et l’invite à se donner à fond dans la boxe.

Takamura a maintenant confirmé l’identité du grand frère et poursuit Manabu afin de lui infliger sa punition ; ce dernier tente tant bien que mal de faire croire qu’il n’a pas de famille pour éviter sa sentence…. Takamura le projette sur le ring, Manabu le supplie de ne pas le faire mais Takamura est déjà élancé et enfonce ses doigts dans l’anus de Manabu ; tout le monde est horrifié.

Takamura interpelle Rintarou, resté retourné contre le mur ; il indique à Ippo qu’ils se sont déjà rencontrés sous le pont : il était le lycéen aux cheveux blond. Rivaux avec Taihei, ils devaient régler leur compte sous le pont. Rintarou a été impressionné par la gifle de Makunouchi, qui a fait voltiger Taihei et le tient en respect depuis. Taihei dit que c’est plutôt parce qu’il a du temps depuis son renvoi et alors que les deux adolescents se provoquent, Ippo leur fait cesser leur querelle en une phrase : « pas de bagarre ».

© George Morikawa / Kodansha Ltd

Pris de panique, les élèves de Ippo s’inclinent et lui demande de prendre soin d’eux ; Ippo les encourage à donner le meilleur, Takamura, Itagaki et Kimura se moquent de ce nouveau trio. Dans son bureau, Kamogawa s’étonne de voir Ippo devenu désormais entraîneur. Il évoque qu’en tant qu’entraîneur, cela va permettre à Ippo d’encore progresser. Yagi interroge Kamogawa sur cette évolution : Ippo va-t-il progresser en tant que second, entraîneur, ou bien en tant qu’individu ? Kamogawa ne donne pas de réponse précise.

Petit flashforward, on retrouve Ippo et Kumi en rendez-vous ; ce dernier raconte les derniers événements à la sœur de Mashiba. Rintarou et Taihei attendent Ippo pour leur footing, ce qui l’embête un peu. Ils tiennent encore plus Ippo en respect, en constatant à quel point Kumi est belle. Kumi demande à voir la nouvelle « coupe » de Ippo, qui lui rappelle une peluche issue d’une licence qu’elle adorait dans son enfance (il semble que cela soit « Pokemon », même si le nom est déformé). Le chapitre se clos alors que Kumi embrasse Ippo sur le crâne.

Mon avis et Hypothèses

 

© George Morikawa / Kodansha Ltd

C’est une bonne dose d’humour qui fait son grand retour dans ce chapitre ! La famille d’Aoki avait été le temps d’une émission une source d’émotion pour plusieurs membres du club Kamogawa ; c’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur Manabu et Taihei : on comprend mieux pourquoi le jeune garçon est tombé dans la délinquance et on voit Manabu sous un jour bien plus sérieux.

Cependant, ce moment d’émotion laisse place à un moment assez crade comme on en avait plus vu depuis longtemps dans Hajime No Ippo ! Manabu reçoit sa sentance et c’est franchement drôle : il renie l’existence de Taihei, tente de fuir lamentablement Takamura et reçoit sa punition droite dans le mille…

Dans le bureau de Kamogawa, il est intéressant de constater que de nouveaux indices laissent suggérer que Ippo va bien finir par revenir sur le ring : il se pourrait que son passage en tant que coach/maître/entraîneur soit pour lui une étape indispensable avant que son retour sur le ring ne se fasse. En tant que second, il a pu étudier l’aspect « soin » de la boxe, mais en tant qu’entraîneur il sera amené à faire bien plus que de donner des conseils à chaque round : il va devoir entamer un apprentissage concret, qui fera de Taihei et Rintarou des boxeurs accomplis.

Apprentissage qui commence, dès lors que Ippo stoppe net la dispute entre Taihei et Rintarou ; les deux jeunes hommes admirent Ippo pour sa force, mais il est à noter qu’ils sont ici les seuls à avoir vu le « monstre » caché en lui. Lorsqu’ils se font interpeller, c’est clairement de la peur qui apparaît sur leurs visages, même si le dévouement et l’admiration vers leurs nouveaux buts priment.

© George Morikawa / Kodansha Ltd

Pour ma part, je suis assez subjugué de voir qu’après 30 ans, Morikawa parvient encore à donner un second souffle à son œuvre ! Après les disciples de Manabu, c’est donc autour de Ippo de se retrouver adulé en tant que « maître ». Des moments de franches rigolades seront à venir, mais j’espère que l’on verra tout de même prochainement un gros match dans la série.

Maintenant que le tour a été fait sur le métier de second (où Ippo a très bien réussi malgré des débuts maladroits), je pense que nous sommes bien partis pour au moins une cinquantaine de chapitre sur l’entraînement de Rintarou et Taihei.

Pour conclure, Kumi fait un comeback plutôt mignon avec Ippo ; même si les choses sont un tout petit peu plus concrète entre eux, on espère toujours que l’on finira par en apprendre un peu plus. Vivement le prochain chapitre…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s