Jojo’s Bizarre Adventure

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/a/a0/Jojo's_Bizarre_Adventure_logo.jpg

Jojo’s Bizarre Adventure est un shônene de Hirohiko Araki. De part sa longévité et sa constante inventivité, il s’inscrit dans la lignée des plus grands shônen qu’il existe à ce jour. Qu’est-ce qui explique le succès retentissant de cette oeuvre si particulière ?

JJBA: un concept excellent

https://i0.wp.com/zonebabel.perso.sfr.fr/lng/nihongo/pix/jojos-bizarre-adventure.gif

Jojo’s Bizarre Adventure est en manga en plus de 100 tomes  existant depuis la fin des années 80. Le manga se découpe en 7 parties, d’une longueur variante.  C’est certainement  et objectivement le meilleur shônen jamais créé à ce jour en terme d’inventivité. Araki nous conte l’histoire de la famille Joestar et de ses descendants en renouvelant à chaque fois l’histoire de ses héros, leurs entourages et leurs destinées.

Des vrais héros et des méchants vraiment méchant

https://i0.wp.com/www.digitalgames.fr/wp-content/uploads/2009/01/jojo.jpg

Dans Jojo’s, chaque partie se voit affublée d’un nouveau « héros » dont le surnom sera « Jojo » dû à la succession des syllabes de  son nom et prénom (Jonhatan Joestar, Joseph Joestar, Kûjo Jôtaro…). Chaque Jojo possède ses qualités et ses défauts : si le premier Jojo (Phantom Blood) est un personnage valeureux, fort et plein d’honneur, le 2nd est un lâche, fourbe, n’hésitant pas à user de la ruse pour parvenir à ses fins, tandis que Jôtaro est puissant et sûr de lui. Ce titre se distingue donc par ses protagonistes principaux en marge comparé de manière générale. À noter que dans la sixième partie, nous avons droit à une héroïne !

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTU2Kt8eR4eCvk1XiA5hNiBTsymTOR7M8Mc_2dzNb_8wsP1wEe-Pg&t=1

Mais si les gentils sont à l’honneur, il en est de même pour les bag guy. Pas de fioritures ici, on va à l’essentiel : Dio Brando (de Phantom Blood) est un pauvre élevé par un père alcoolique. Il sera ensuite adopté  par la famille Joestar. Il tentera par tous les moyens d’obtenir de la reconnaissance et même plus… Son but, la domination du monde : MOUAHAHAHA !  Oui, on ne cherche pas bien loin, mais les méchants restent méchant au moins.

Un univers inventif

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSzkQBU7viqh3aeVbEA4XiOE6fmoOL1wFQk-3bymH66Uy9D_fjfXA&t=1

Dans Jojo’s, en plus de faire le tour du monde (car chaque héros va voyager à travers le monde où résidera dans un pays/ une ville bien précis(e) ) on vous fera aussi découvrir les genres du manga d’horreur, policier/gangsta,  mystères et suspens, milieu carcéral ect…Araki ne se contente pas de déjà-vu,  il revisite, invente, et crée, c’est là que se situe la différence entre un manga bourré d’idées et d’imaginations ( One Piece, Jojo’s, FMA) et un manga quelquonque (vous avez deviné de qui je parle…).

Une patte graphique stylée et unique

 https://i0.wp.com/kuji-club.jp/bnp_prize_item/image/281/_____________.jpg

Si les premières parties de Jojo’s sont très réminescentes de Hokuto no Ken, Araki s’éloigne très vite de son « papa »…

Les pauses de ses personnages sont farfelues, efféminées (ce qui ne manquera pas de plaire à CLAMP qui admire l’œuvre allant jusqu’à s’en inspirer dans leurs propres mangas) cela étant  dû au parcours de styliste d’Araki…mais surtout, sa patte graphique est difficile d’accès, à mi-chemin entre le comics et le manga dans sa narration (découpage en diagonale), ses dessins sont fouillés et très sombre (surtout dans les 2 premières parties), mais s’améliorent toujours au fur et à mesure de la publication, devenant quasi-inimitable.

La révolution des combats

https://i1.wp.com/i28.tinypic.com/a9wvm8.jpg

 

Dans Jojo’s, c’est souvent celui qui utilise son cerveau qui gagne. Les adversaires des héros font souvent armes égales et il n’est pas rare de voir l’un des protagonistes principaux  crever  même s’il est plus fort que son ennemi à cause d’une faute d’inattention… Ainsi dans Jojo’s, on assiste à :

-Des combats de course de chars ;

https://i0.wp.com/files.fluctuat.net/images/j/o/jojo-phantom-blood.jpg-Des bastons  à coup de Stand (force vital des héros qui se matérialise sous forme d’esprit ou d’arme) : chaque stand possède ses points forts et ses défauts.  Les stands sont la force de la série, et leurs pouvoirs sont souvent réappropriés par  beaucoup de shônen. Chaque utilisateur de Stand ne peut en posséder qu’un, son rayon d’action est limité, quant à sa taille, elle est très variable… Pour le reste, allé voir par là :

link

-Des jeux de table : poker, combat de spaghetti (oui même si on dit qu’il ne faut pas jouer avec la nourriture).

Comme on peut le constater, l’auteur n’a pas lorgner sur les affrontements qui ont lieu dans sa série, ce principe de combat régi par différentes règles est très présent dans Hunter X Hunter (de plus le personnage d’Hisoka ressemble beaucoup à celui de Dio Brandro….).

Jojo’s, le manga qui inspire

https://i0.wp.com/img5.uploadhouse.com/fileuploads/2072/207231568609f1465679f117bf9bd38846fe99f.jpg

 

Voilà une liste non exhaustive trouvé sur Wikipédia des différents mangakas fans/influés par Jojo’s Bizarre Adventure :

-CLAMP.

-Kazushi Hagiwara (Bastards).

-Shô-U Tajima (MPD Psycho).

-Hiroyuki Takei (Shaman King, Ultimo).

-Yoshiro Togashi(HxH, Yu Yu Hakushoi).

-Kazuki Takahashi (Yu-Gi-Oh !).

-Nobuhiro Wtasuki ( Kenshin).

-Tite Kubo (Bleach).

-Eichiro Oda (One Piece).

-Masashi Kishimoto (Naruto).

Akihisa Ikeda (Rosario+vampire).

https://i1.wp.com/www.manga-news.com/public/Dossiers/jojo_doss_05.jpg

 

Cette liste est loin d’être complète bien sûr tant Jojo’s aura marqué l’histoire du manga. Il en sera même tiré un très bon jeu vidéo ainsi qu’un film et 13 OAV aux qualités indéniables mais un peu trop rapide dans leur déroulement.

Finish

Jojo’s est une œuvre immanquable dans l’univers du manga, il a inspiré plus de la moitié des auteurs du JUMP et se distingue encore aujourd’hui de ses congénères grâce à des scénarios tous plus inventifs les uns que les autres. Rien que pour votre culture personnelle, vous vous devez de lire au moins 2/3 arcs de Jojo’s : on ne peut pas savoir ce qu’est un vrai shônen avant d’avoir lu la sainte bible qu’est ce titre. Venez purifier votre esprit, posez Naruto, et découvrez le talent à l’état pur.

http://lazyexperiments.files.wordpress.com/2009/08/4tot_anonib.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s